Livre d'or

Date: 30/08/2013

Par: Edmond Morrel Festival du conte à Chiny, juillet 2011

Sujet: le spectacle Amore

Dans son Italie natale, celle du Sud, elle vient puiser les histoires qu’elle ré-invente pour nous les donner à écouter. Sur scène, elle danse, elle chante, elle dit et tout est juste, à propos, à l’exact endroit du cœur là où l’émotion entrelace la gravité, là où l’enchantement éclaire le monde depuis les millénaires des millénaires. Le spectacle qu’elle a présenté en ouverture du festival s’intitule « Amore ». Elle décline ce mot avec la complicité irradiante d’un musicien mime, Gilles Gheraille.

Date: 30/08/2013

Par: ean Debefve, Acteur, Ecrivain, Théâtre de Galafronie, Bruxelles

Sujet: le spectacle mme sbatte ' o core


« Italia la conteuse extrait les mots de la page écrite, et nous en restitue à la fois le son, l’image, la vie même. Elle ressuscite la force des mots.
Allez écouter Italia, vous en croirez vos oreilles !

Date: 30/08/2013

Par: Graziano Melano, Dir. artistique, Fondazione Teatro Ragazzi e Giovani, Turin

Sujet: le spectacle mme sbatte ' o core

Une soirée qui entraîne le spectateur dans le sens profond des contes populaires napolitains. L’interprète colore les rigueurs du texte d’une subtile veine ironique et poétique typique de la Méditerranée. L’art de la narration devient ainsi un véritable monologue théâtral et la gestuelle transforme Italia Gaeta en un masque de la Commedia dell’ Arte contemporaine.

Date: 30/08/2013

Par: Jeanne Pigeon, Programmatrice, Théâtre la montagne magique, Bruxelles

Sujet: Italia Gaeta

Je l’imaginais, un peu naïvement, douce, gentille, discrète, genre sage comme une image de petite fille. Comme on peut se tromper !
Cette femme de braise a des volcans à l’intérieur. Impertinents et sensuels, son corps et ses mots savent enflammer, languir, mordre, frémir. La femme est sauvage. La louve est conteuse. Avez-vous déjà rencontré des louves qui racontent ? 

Nouvel avis