Livres

30/08/2013 01:10

Italia Gaeta est conteuse, auteure de contes, de spectacles…Elle écrit depuis plusieurs années,Laide est son premier livre.


 

Laide, Editions Couleur livres, Collection Je.

Choisir la question de la laideur dans un temps de jeunisme et de beauté factice est particulièrement hardi tout en participant d’une réelle cohérence. Les contes, qui font la matière de l’imaginaire de l’auteure posent régulièrement cette question de la monstruosité, de la laideur, de l’exclusion.

Dans le récit Laide, Italia Gaeta ne choisit pas cette forme parabolique, elle ouvre plutôt la matière sociale et intime de la laideur comme on ouvre un fruit. Le déchirement des surfaces sensibles constitue l’étape nécessaire pour créer et accompagner un personnage dans cet univers sombre où l’éros est peut-être la logique cachée.

Daniel Simon, directeur de la collection Je, Edition Couleur livre


 

Nous voici donc dans un livre éclaté, fait de fragments de passé et de présent, de conte et de réalité, de souffrance et de bonheur volé, dont le fil conducteur est la souffrance due à la laideur, la souffrance d’une femme qui se fait appeler Hybride et n’arrive pas à se trouver.

Tout est forcé pour déranger au plus profond le lecteur, tout noir, tout blanc, tranché comme dans les contes – auxquels on fait parfois allusion, vilain petit canard, cygne pour la grand-mère. La laideur extrême de l’enfant, qu’on ne corrige pas, le rejet absolu par les parents, les insultes et harcèlements excessifs des autres, l’attitude résolument joyeuse de la fée-nonna – pensons à la bataille à coups de tomates mûres entre vieilles femmes !! Nous sommes à l’évidence dans le conte.

Mais à la différence du conte, nous n’avons pas la chute escomptée. Car la fin tout à fait énigmatique du récit nous laisse sur notre faim. Ni suicide de désespoir pour mettre fin au cauchemar et punir – ou soulager ? – les responsables ni rédemption par l’amour ou autre émerveillement… Seulement des questions et le nœud de souffrance inextricable de Laide, qui nous reste sur l’estomac. Voilà son véritable nom, sa seule identité. Laide.

 

Isabelle Fable


 

 


Lee, histoire d'une adoption,Editions Couleur Livres, collection Je

Ida a 36 ans. Depuis toujours, elle mène une joyeuse vie de célibataire. Surtout pas d’engagement. Pourtant, voilà quelques mois qu’un désir la tenaille : devenir mère.
Pour elle, cela signifie adopter.

Elle choisit la Chine… De tribulations en attentes et angoisses, la rencontre a lieu un jour à Shenzhen (Canton). L’Institution lui présente Lee, l’enfant qui deviendra sa fille…



Italia Gaeta, conteuse et auteure de “Laide” (Collection Je), nous livre ici une joyeuse et truculente histoire d’adoption où les quiproquos et les inquiétudes balancent de la Commedia au témoignage. Une histoire d’adoption en-dehors des lamentos habituels sur le sujet !
 

Entretien Italia Gaeta et Daniel Simon: http://traverse.unblog.fr/files/2012/12/italia-gaeta-lee2-1-2013.mp3